Aller au contenu

De l’élémentaire courtoisie du Bonjour

Hier, c’était encore les vacances de la Toussaint, je suis allé sur un lieu dont certains secteurs sont fréquentés par des marcheurs qui sont habituellement plutôt du dimanche.
J’ai bien dû croiser une cinquantaine de personnes, des hommes, des femmes, des petits groupes, parfois avec des enfants et/ou des chiens.
À chaque fois, je me fends d’un sourire et d’un « Bonjour » franc et enjoué…
Je suis parfois devancé dans cette démarche, mais c’est assez rare.
Mais là, et j’ai trouvé cela frappant, je n’ai même pas eu de « retour », élémentaire courtoisie, dans plus de la moitié des cas.
Cela dit, il y a quelques « croisements » où, rien qu’à voir les têtes renfrognées, je n’ai même pas tenté cet échange furtif, qui n’est d’ailleurs pas venu de la partie adverse.
À se demander pourquoi dire « Bonjour », à se demander dans quel état est notre société alors même qu’il s’agit d’un lieu et d’un moment où l’on devrait se montrer un peu en empathie, tant avec la nature qu’avec les autres humains.
Mais non. Signe des temps ? Ambiance généralisée ?
En attendant, ma rencontre la mieux « élevée » a été celle d’un champignon…
Une coulemelle en bordure de chemin, qui porte aussi le nom de lépioteélevée, et plutôt bien !;-)

Coulemelle, lépiote élevée, dans l'herbe

Une lépiote bien élevée, elle

© PF/Grinçant.com (2016)

19 commentaires sur “De l’élémentaire courtoisie du Bonjour”

  1. Avatar photo

    Élémentaire, courtoisie, salutation réciproque, c’est vrai que ça coûte cher !

    Comme vous, je me demande, procédant pareil je ne peux comprendre, quel jeu de neurone(s) se cache en arrière cuisine ?

    On ne parle pas à la plèbe, aux vils manants, je suis au-dessus de ça, pas concerné, etc. ?

    Ou tout simplement de la peur ? de l’inconnu ?

    Dans la plupart des pays orientaux, cet élémentaire salut est une opportunité de souhaiter la paix à l’autre, c’est vrai que ce n’est pas du tout tendance dans notre civilisation verrouillée sur le mur.

    Je regarde régulièrement une série doc sur Arte, un artiste finlandais descend la Volga en 30 jours, hier dans une grande ville il emprunte un minibus taxi assez original, il ne fait pas payer les femmes enceintes, considérant que c’est l’avenir de l’humanité, les étudiants qui ont des bonnes notes, et il fait une remise tout simplement à ceux qui disent bonjour :-)

    1. Avatar photo

      Peur ?
      Je pense être dans ma posture bien identifiable, et de loin, de randonneur/photographe… pas hostile et poli/avenant !

      J’avoue ne pas comprendre.
      D’autant que, quand il y a des gosses, quelle éducation leur est ainsi donnée !:-/
      Alors que c’est un plaisir que de voir une petite famille vous dire en cœur « Bonjour », enfants compris.

      Je vais d’ailleurs relier cette brève à mon récent billet « Le troupeau forestier du jour », car c’est assez similaire…
      Ça vit sa vie, ça fonce, bien égoïstement, y compris en meute, quitte à tout écraser sur son passage, même les gens polis et courtois.

      Dans certains cas, je vois même de l’étonnement : « Mais pourquoi il nous dit bonjour celui-là ? »
      En plus, je ne demande même pas d’argent, donc je ne peux pas faire de remise ;-)

      PS : Et ne parlons même pas de l’absence d’un simple « Merci » lorsque l’on s’écarte/s’arrête pour leur laisser le passage…

      1. Avatar photo

        Ben oui, peur. Nous sommes dans une société de plus en plus nombreuse, de plus en plus égoïste, sociopathe, agoraphobe, toutes les pubs vous montrent seul sur la planète, surtout avec le dernier modèle de 4 roues, alors qu’est-ce qu’il vient faire cet inconnu qui me bouffe mon espace, occupe mon chemin, et en plus s’autorise à me parler ?

        Sur smartphone c’est plus facile à éjecter, ignorer un mail, etc. On fume les vitres de sa bagnole, quand ce n’est pas direct sur les lunettes de « soleil », et vous, avec votre bonne tête, et votre bon coeur, vous franchissez ces frontières, malotru ! ;-)

        1. Avatar photo

          À moins qu’ils ne se disent « Ah la vache, voilà le mec de Grinçant ! » ;-)

          C’est marrant, ma jeune coiffeuse (la vingtaine) me confiait ce matin « Les gens ne disent plus bonjour »

          Oui, malotru, mais ils ont visiblement mal aux trous, au point que ça les empêche de parler…
          Bref, ça ne réconcilie pas avec l’humanité, même s’il ne faut pas généraliser.

          1. Avatar photo

            10 minutes de Mélenchon, ça vaut largement les 2h30 avec les sept d’hier…

            Ces « caniches » n’ont pas évoqué, ne serait-ce qu’une fois, la « Finance », et pour cause.

            Le mot « Élite(s) » est un mot que je déteste et qui décrit à lui seul le mal qui nous bouffe.

            Excellent pour le jeu de mots ;-)

  2. Avatar photo

    C’est marrant ça, enfin non le terme n’est pas juste, c’est navrant en fait.

    Cela démontre une fois de plus le manque d’éducation des parents qui va inéluctablement se répéter chez leurs enfants.
    Ça promet pour l’avenir.

    Quand je pense que je demande pardon à mon chien quand par inadvertance, je le bouscule… tout simplement parce que c’est un automatisme ancré depuis mes premières années de vie.

    Un bonjour avec un sourire est un cadeau qu’on offre à un inconnu qu’on croise, et je rejoins Universel dans sa comparaison avec certains pays orientaux où on se salue systématiquement en signifiant à l’autre paix sur toi. Cette fraternité si chaleureuse qui nous fait tant défaut dans notre pays devenu si étriqué.

    Et le « merci », voilà un mot que je n’entends pratiquement plus jamais ! Quand on me fait le coup, je prends une voix enjouée pour lancer bien fort « de rien ». Waouh les yeux qu’on me lance à chaque fois comme si j’étais une extra-terrestre ou mieux encore une timbrée.

    1. Avatar photo

      À la limite, les chiens sont plus polis/joyeux entre eux quand ils se rencontrent que les humains.

      Sur certains chemins que je pratique, les pires sont les VTTistes… Non seulement ils sont souvent dangereux, mais en plus ils ne saluent que rarement, et même un « merci » leur fait mal au cul lorsque l’on se range pour les laisser passer.

      Pour les jeunes, ben oui, et ça augure mal de la suite pour la vie en société.
      Mais ils ont/auront les réseaux « sociaux » pour faire croire qu’ils sont intégrés, alors qu’ils sont désintégrés.

      Remarquez, ici, je dis rarement bonjour ;-)

      1. Avatar photo

        Les nobles chevaliers d’aujourd’hui sont les motards. Pas les petits cons qui prennent des risques incalculés et en font courir autant aux piétons et aux automobilistes.

        Les vrais, les purs qui vous remercient du pied quand vous vous serrez un peu à droite pour leur ouvrir la voie.
        Ceux qui improvisent des sorties ‘cool’ en groupe, juste pour le plaisir de rouler tranquille sur les chemins de la liberté et s’arrêtent dans une clairière où ils refont le monde entre eux, et loin tellement loin du monde.

        Je n’ai jamais rencontré ailleurs autant de solidarité et de fraternité réelle et sincère que dans ce milieu.

        1. Avatar photo

          Quoique, allez donc observer le comportement de « bikers » HD* par rapport aux conducteurs de bécanes d’autres marques…

          Un fois, j’ai eu un « contentieux » avec un « motard » (j’étais en voiture), et j’ai bien cru que la seule solution serait de lui rouler dessus pour en finir.

          J’adore aussi leur respect envers les femmes qu’ils transportent comme passagères, en les appelant des « SDS »**… Remarquez, ça n’est pas illogique, puisqu’il s’agit techniquement de « masse de poids mort » pour eux :-P
          Et j’hallucine quand je vois des femmes ravies/contentes d’être ainsi qualifiées :-/

          * Pas « Haute Définition », mais « Harley-Davidson ».
          ** Sac(s) De Sable

          1. Avatar photo

            Désolée, on ne parle vous et moi des mêmes personnes. Je n’ai jamais cotoyé de bikers HD et j’ai toujours été infiniment respectée.

            Et ce n’est pas, parce que « une fois, j’ai eu un contentieux avec un motard » qu’il faut tous les mettre dans le même sac. Des connards, il y en a partout et plus particulièrement au volant de voitures qu’ils ne savent même pas piloter.

            Et ceux-là s’en foutent, en cas de collision avec un motard, c’est le biker qui restera à terre.

            Mais il faut l’avoir vécu pour comprendre. :-)

            1. Avatar photo

              Je parle de « conflits » entre motards, limites sectaires, et très certainement débiles.

              Idem pour les « SDS », je sais de quoi je parle, et je réprouve…

              Quand à mon anecdote, c’était certainement un motard fou, voire suicidaire, mais c’est du réel/vécu…

              Et je comprends probablement plus que d’autres, mais je n’irais pas vous montrer tous les tampons sur mon permis… Je peux même piloter des voiturettes, c’est dire !

              PS1 : Tiens donc, on dirait un Troll ;-P

              PS2 : « Je n’ai jamais cotoyé de bikers HD et j’ai toujours été infiniment respectée », c’est bien ce dont je parle, relisez… Peut-être ne saviez-vous pas aussi ce que voulait dire « SDS » ?

              1. Avatar photo

                Un troll ? Merci beaucoup.

                J’ai parfaitement lu, merci à nouveau. Je ne vous savais pas Sarthois, puisque votre justification en l’occurrence me semble bien légère et alambiquée. En plus vous vous contredisez, me semble-t’il.

                Non, effectivement je n’ai jamais entendu de mot « SDS » de la part de mes amis très civilisés.
                D’ailleurs, il me conviendrait mal, je suis plutôt du genre « SDO ».

                J’attends avec impatience votre Modération, ô Grand Maître tamponné ! :-P

                1. Avatar photo

                  Relisez, je ne puis mieux vous dire.

                  « J’attends avec impatience votre Modération, ô Grand Maître tamponné ! :-P »
                  ???
                  Ça devient grave :-/

                  Et dire que nous sommes sur une “Brève” qui parle justement de… Politesse/Courtoisie !

                  Quant au « Je ne vous savais pas Sarthois… », je pense que vous savez que pour moi il s’agit carrément d’une insulte, surtout en ce moment et avec l’allusion qui va avec.

                  Oui, désolé, mais ça devient « trollesque »…

                  1. Avatar photo

                    Je précise que je ne modère strictement rien concernant Sam.
                    Alors même que son silence brutal et total — après une grande activité ici en peu de temps — est probablement fait pour donner cette impression suite à son dernier commentaire particulièrement allusif et étonnant.

                    La « Modération » ici a toujours été exceptionnelle (en plus d’être dûment signalée et après avertissements) et pour des cas qui relèvent strictement (et puissamment) des CGU, section “Commentaires et Modération”.

                    Cela me permet de rappeler aussi qu’un “blog” n’est pas un “forum”.

    1. Avatar photo

      Oh, lorsque j’ai la chance d’en trouver, je les fais le plus simplement du monde, poêlées avec un soupçon d’huile.
      Elles réduisent énormément et deviennent croustillantes : c’est génial pour l’apéritif ou en amuse-gueule ;-)

  3. Avatar photo

    Je découvre ce billet auquel vous avez fait un renvoi.

    Ce que je trouve magnifique dans cette dégradation magistrale des éléments de politesse les plus basiques c’est que leurs manifestations sont inversement proportionnelle à l’explosion des réseaux dits sociaux.

    Les face de bouc, cuicui, messe ange heure, Skypi et autres tutube etc etc. D’ailleurs le niveau d’échanges y est majoritairement d’un très haut niveau…de médiocrité, en plus d’être très largement fliqué, mais passons, même si ça peut parfois être utile si l’on sait s’en servir et en user avec modération et sans oublier les fondamentaux.

    À un collègue qui se vantait d’avoir 200 amis sur le bouc avec qui il échangeait, je lui ai demandé « et tu en connais combien IRL ?  »
    Je ne vous donne pas sa réponse c’est à pleurer mais il échange avec ces gens et oublie de dire bonjour ou merci aux personnes qu’ils croisent pour de vrai.
    Un cas parmi une multitude je n’en doute pas hélas.

    Donc: Vive les réseaux sociaux qui redonnent du lien et un sens à la vie en société lol.

    1. Avatar photo

      À une époque où je randonnais régulièrement le long du canal Ille-et-Rance (automne vs hiver), et lorsque j’étais à proximité de Rennes (il y avait bien plus de monde le week-end, c’est « la balade »), j’avais remarqué une chose intéressante : on répondait beaucoup plus souvent à mon « Bonjour » lorsque je me dirigeais sens « campagne » que sens « ville »…

      Quant aux réseaux « sociaux », outre une sorte de « privatisation » de l’Internet, ils détruisent le lien social au lieu de le créer. C’est affligeant. Et pour ce qui est du niveau général, n’en même parlons pas :-/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *